L’arbre qui cachait la forêt

J’ai reçu un diagnostic d’un cancer du sein triple négatif, une forme rare. Après le retrait réussi de la tumeur, je me sentais chanceuse. Toutefois, lors de mon premier traitement de chimiothérapie, ma mère et ma belle-mère ont toutes deux été hospitalisées, l’une pour une insuffisance cardiaque, l’autre pour un infarctus. A alors commencé une myriade de défis émotionnellement et physiquement épuisants pour toute la famille. Tout en subissant des mois de chimiothérapie agressive, j’ai caché mon état à ma mère en raison de sa fragilité. Pendant ce temps, il me semblait que l’arbre cachait la forêt, en raison de toute l’énergie dépensée quotidiennement pour prendre soin de moi et de ma mère. Cette peinture représente les aspects négatifs et positifs de mes expériences : la pression écrasante des problèmes de santé, comme des branches épineuses emmêlées que nous avons dû franchir, et maintenant le chemin en vue qui nous permet d’apprécier la beauté du paysage. Je peux maintenant voir l’amour et la force qui nous entouraient et trouver la paix dans les choses simples, comme une promenade en forêt ou la brise qui fait danser les feuilles des arbres.

retour à la galerie